Villefranche et le 7ème Art

Cliquez sur un titre pour voir/cacher son contenu correspondant.
Cliquez sur les images pour les agrandir.

Les Villefranchois et le 7ème Art

Villefranche, vedette du 7ème Art

Hollywood-sur-mer

La Citadelle, l’écrin des Héros

La Darse des monstres sacrés

La Rue du Poilu

La Rue Obscure

La Rue de l'Eglise

L'étrange désir de Monsieur Bard (1954)
L'étrange désir de Monsieur Bard (1954)
Michel Simon (1954)
Michel Simon (1954)

La Grande Rue qui relie l’Eglise au bord de mer est un grand escalier propice aux prises de vues.

Cela s'appelle l'Aurore (1956)
Cela s'appelle l'Aurore (1956)
Gianni Esposito (1956)
Gianni Esposito (1956)

The Grande Rue that runs between the church and the waterfront is actually a long staircase that lends itself to being filmed.

Risque Maximum (1996)
Risque Maximum (1996)
Jean-Claude Van Damme (1996)
Jean-Claude Van Damme (1996)
Entre deux prises, l’envers du décors [1] Entre deux prises, l’envers du décors [2]
Entre deux prises, l’envers du décors

Le Front de Mer

Le Lavoir

A l’Aube du Cinéma

Les Hôtels

Les Mythes Européens à Villefranche

Les Mythes Hollywoodiens à Villefranche

Les Restaurants

Les Villas

Place Amélie Pollonnais

Rendons à Villefranche ce qui est à Villefranche

Villefranche telle qu’en elle même