Villefranche et le 7ème Art

Cliquez sur un titre pour voir/cacher son contenu correspondant.
Cliquez sur les images pour les agrandir.

Les Villefranchois et le 7ème Art

Acteurs et Figurants [1]

Acteurs et Figurants [2]

Acteurs et Figurants [3]

Réalisation et Assistance technique [1]

Réalisation et Assistance technique [2]

Réalisation et Assistance technique [3]

Les Mythes

La vraie Mère Germaine devant son restaurant
La vraie Mère Germaine devant son restaurant

Dans la saison 3 de la série américaine « Navy Log », l’épisode intitulé « Mama Germaine » diffusé en 1958 est une fiction inspirée du personnage de Germaine Brau, la patronne du célèbre restaurant « La Mère Germaine » incarnée à l’écran par Françoise Rosay.

Extrait de Navy Log
Extrait de Navy Log

In the third season of the American TV series, « Navy Log », the episode called « Mama Germaine » that was aired in 1958 features a fictional character, inspired by Germaine Brau, who is the owner of the famous restaurant, « La Mère Germaine ».
The part was portrayed by Françoise Rosay.


Extrait du film d’Alain Resnais visible au Musée Goetz Boumeester
Extrait du film d’Alain Resnais visible au Musée Goetz Boumeester
Bâche du Musée Goetz Boumeester
Bâche du Musée Goetz Boumeester

En 1947, Alain Resnais alors jeune cinéaste réalise un film sur deux artistes contemporains à l’aube de leur carrière Henri Goetz et Christine Boumeester dont le musée est un des plus beaux joyaux culturels de Villefranche.

In 1947, the young filmmaker, Alain Resnais, shot a film about two modern artists at the start of their careers, Henri Goetz and Christine Boumeester. The museum exhibiting their work is one of the cultural highlights of Villefranche.


Le Zaca
Le Zaca

Le Zaca, silhouette fantomatique d’une goélette à la dérive, familière à tous les Villefranchois: jadis bateau d’Eroll Flynn, décor de cinéma dans les années 50, il est abandonné, racheté par les chantiers navals Voisin, ré-abandonné, plusieurs fois naufragé dans la rade !

Le Zaca enfin réhabilité par son propriétaire actuel vivant à Monaco, est encore revenu à Villefranche en 2005 pour un remâtage au chantier naval Pasqui.

Eroll Flynn sur le Zaca
Eroll Flynn sur le Zaca

The Zaca, the dream ship that had sailed a thousand seas and that had once belonged to Errol Flynn, is familiar to all Villefranche residents.
It provided the setting for films in the 50’s.
It was later abandoned, bought back by the Voisin shipyards, then re-abandoned and several times shipwrecked in the bay!

The Zaca, fnally restored by its current owner in Monaco, was moved to Villefranche’s Pasqui shipyard in 2005 for the refitting of a mast.


Les Cinémas

Villefranche, vedette du 7ème Art